Logements collectifs "rue du pas notre-dame" - Tours (37) 2017

Cette résidence de 39 logements collectifs s’installe rue du Pas Notre Dame au nord de Tours dans un environnement dominé par quelques immeubles des années 70 et de l’habitat individuel. Le parti propose un ensemble à la densité maitrisée, dont la volumétrie réconcilie les typologies très disparates en place. Le projet se développe dans une forme en «  T » articulant  2 corps de bâtiments. Le premier prend appui au sud sur la rue à l'alignement urbain préconisé dans le PLU, pour dégager au nord, un large espace, d'accès et de stationnement ouvert qui préserve l’ensoleillement des riverains. Le second s'étire vers l'ouest, dans la profondeur du terrain disponible pour répartir le bâti, limiter sa hauteur, tout en offrant à la majorité des logements une orientation et des vues dégagées sur les espaces paysagers au sud. Sur la rue, le projet mime, par son gabarit limité à R+2, la fragmentation de sa façade, ses faux accès secondaires individuels, mais aussi par sa toiture couvrant des pignons successifs, un habitat type "maisons de ville" assurant ainsi un vis-à-vis équilibré avec les habitations qui lui font face. A l’arrière et à distance des limites parcellaires, le projet s’élève à R+4 dans un gabarit plus à l'échelle des ensembles collectifs situés à l'ouest et au sud de la parcelle. Au regard du contexte très hétérogène, l’écriture architecturale est de facture contemporaine assumée mais sobre, avec un vocabulaire décliné sur l’ensemble du projet pour assurer le caractère unitaire de la résidence. Les façades, isolées par l’intérieur, sont réalisées en maçonnerie de briques revêtues d'un enduit fin et blanc pour les parties courantes et d'un autre, taloché gris/brun, pour le socle et les creux des loggias animant les élévations dans un jeu de peau, et de chair qui se dévoile. Celui-ci met en place l’effet de fragmentation voulu de la volumétrie sur rue souligné par la ligne brisée des toitures, et l’allègement de sa masse au cœur de la parcelle. Les menuiseries, vitrées toute hauteur ou sur allège, sont bordées par des parements de briques sombres qui les élargissent, ou les associent en bandes filantes qui rayent les façades. L'ensemble est complété par de larges balcons protégés par des garde-corps maçonnés ou en panneaux métalliques perforés selon un motif végétal, plus souple et aléatoire, qui contraste en l’adoucissant, avec la rigueur de composition des façades. 

Localisation: 
Tours (37)
Département: 
37 Indre-et-Loire
Maître d'ouvrage: 
Nexity
Rôle dans la maîtrise d'œuvre: 
mandataire
Mission: 
conception et execution
Montant des travaux: 
2.2 M€HT
SHON PC: 
2482 m²
Année de réception: 
2017
Type de travaux: 
neuf
Référence: 
14.12