Pôle culturel - St Berthevin (53) 2017

Le projet s’organise dans une partition simple le long d’un axe perpendiculaire à la rue du Haut Bourg, qui le structure en reliant les espaces du programme face à la bibliothèque actuelle. Il s’installe dans une connexion forte avec l’ancien presbytère le long de la limite parcellaire sud du terrain dont il s’éloigne pour permettre l’aménagement d’une voie de contournement logistique. L’accès principal se fait à l’ouest, le long de la médiathèque dans l’axe du projet sur lequel se greffe le hall. Ce dernier fait face à l’église avec laquelle il compose le nouveau parvis. Inscrit dans la géométrie du lieu dans une forme compacte globalement rectangulaire qui se retourne à l’est, le projet se cale en altimétrie sur l’école de musique existante. Il participe ainsi à une véritable scénographie urbaine qui associe une forme architecturale remarquable à un traitement soigné des espaces libres, urbain avec l’aménagement du parvis et la future recomposition du cœur de la commune, mais aussi plus doux et poétique, avec les « entre deux » aménagés qui articulent le projet avec l’église, en accompagnant la porosité de la parcelle. Sur la rue, le bâtiment exhibe une façade publique qui semble en apesanteur. Le socle vitré s’offre dans une transparence maîtrisée, alors qu’au niveau supérieur, la façade se pare d’une double peau de claustras bois à lames verticales. Celles-ci offrent une image à la fois forte et sensible de l’équipement dans un effet cinétique de « rideau urbain animé » quand on aborde le bâtiment de la rue, et qui s’efface peu à peu pour révéler l’église. En retour sur le parvis, les lames se mutent en panneaux de bois stratifiés plus larges, supports de signalétique, avant de s’interrompre pour dégager le hall vitré qui, selon les heures du jour, s’affiche en transparence sur deux niveaux, ou telle une peau caméléon, reflète la ville et la façade proche du presbytère en donnant son nom à l’équipement : « Le reflet ». Du parvis, l’auditorium de 300 places abrité par l’équipement se devine à peine. Seul le haut de la peau métallique qui l’habille est perceptible. Magnifiée par la lumière, elle exhibe un épiderme nacré qui s’irise au gré des évolutions colorées du jour et de la nuit, se fond ou se détache de l’environnement. Les masses s’estompent, s’annulent presque, ou découpent le ciel avec des arrêtes acérées. Entre art et architecture, le bâtiment s’inscrit dans une contemporanéité sophistiquée, respectueuse du site, qui mute l’édifice en un objet fort et doux à la fois. Ciselé et précieux, il devient une véritable invite à une rencontre de travail, mais aussi festive et acoustique, quasi amoureuse avec le lieu, mais aussi avec les parois, la géométrie et la structure des bâtiments avoisinants.

 

Localisation: 
Saint Berthevin (53)
Département: 
53 Mayenne
Maître d'ouvrage: 
Ville de Saint-Berthevin
Rôle dans la maîtrise d'œuvre: 
mandataire
Mission: 
mission de base
Montant des travaux: 
3,98 M€ HT
SHON PC: 
Surface Plancher : 2 120 m²
Date du concours: 
2013
Année de réception: 
2017
Performance énergetique: 
RT 2012
Type de travaux: 
neuf
Référence: 
13.13C