Pôle médico-social - Doué la Fontaine (49) 2017

Le Projet de soins et de prises en charge global de la personne âgée au sein du pôle médico social de Doué a du composer avec des contraintes existantes très fortes, présentes sur deux sites différents, avec pour chacun, une emprise disponible limitée, un phasage complexe, un maintien absolu des capacités d’accueil, un bâti existant à restructurer, et des extensions neuves à réaliser. Sur le site de Doué la Fontaine, le projet final s’installe dans une forme en « H » qui intègre le bâtiment existant dans un ensemble compact. Celui ci répond à la fois, au problème d’emprise limitée, à la demande légitime de fonctionnalité et de limitation des trajets du personnel, et ce dans un contexte de démarche environnementale au niveau BBC. La volumétrie se cale sur le bâti existant en proposant un R+1 sur la partie entrée au nord, qui singularise le nouvel accès à partir des parkings aménagés à la place de l'ancien bâtiment de médecine. Cette disposition respecte la géométrie orthogonale qui domine le site. Elle permet l’aménagement d’une voie de contournement du bâti, la réalisation de parkings complémentaires au sud et celle d’espaces paysagés et plantés pour les unités d’UHR en particulier. Inspirée de la fonctionnalité intérieure, l’organisation volumétrique propose un geste d’ensemble, fort et évident, pour clairement identifier le renouveau architectural de l'établissement, sans perdre l’identité de ses deux composantes, (bâti neuf et ancien conservé). Dans un site très dense, l’architecture privilégie l’horizontale, dans le souci du respect de l'échelle des personnes, elle est ainsi mieux appropriable par le résident, le visiteur, ou encore le praticien. Le parti consiste à laisser le bâtiment se percevoir, d’une part sur sa périphérie de façon homogène mais fractionnée pour éviter tout effet de masse, ou encore pour dialoguer en douceur avec l’échelle de habitat qui cerne l’établissement, d’autre part, de façon plus monumentale côté mail d’entrée, pour affirmer son identité d’édifice public. Ici, Ie volume neuf se  présente sans ostentation, à simple R+1, pour ne pas écraser le bâti de l’administration existante, et casser la symétrie de la façade principale, la rendre plus accueillante dans une progressivité volumétrique à partir de l’entrée générale du site. Au dessus, la silhouette partiellement étagée du R+2 s’installe en attique dans l’esprit d’un habitat plus traditionnel. Celui-ci est couronné par des toitures partielles en zinc qui allègent la composition en se fondant dans la végétalisation des terrasses et du site. L’écriture est résolument contemporaine. Les élévations alternent au R de C des parties rythmées par les baies des chambres, séparées par des trumeaux de panneaux de résine et protégées par des petits claustras en partie haute, avec des parties plus vitrées, qui permettent des vues, des transparences, de l’extérieur vers l’intérieur et inversement. L’étage enduit, puis celui de l’attique en zinc, stratifient la lecture générale dans une écriture plus résidentielle qui jette les bases d’une intégration en douceur dans le quartier. L’idée est de faire comprendre ici, au-delà d’une fonctionnalité indispensable, le rôle essentiel du rapport avec la ville que doit entretenir l’établissement.

Localisation: 
Doué la Fontaine (49)
Département: 
49 Maine-et-Loire
Maître d'ouvrage: 
Centre hospitalier de Doué la Fontaine
Assistant maître d'ouvrage: 
A2MO
Rôle dans la maîtrise d'œuvre: 
mandataire
Mission: 
Complète
Montant des travaux: 
20.3 M€ HT
SHON PC: 
8 121.7 m²
Date du concours: 
2009
Année de réception: 
2017
Type de travaux: 
Démolition et Extension
Démarche: 
Démarche HQE
Référence: 
09.15Ca