Restructuration et Extension du collège - Bracieux (41) 2017

En plan de masse le projet se développe naturellement sur la trame orthogonale qui imprime le site ou il tisse une véritable petite pièce urbaine à l’échelle des collégiens, bien composée et empreinte de générosité. Bâti restructuré et neuf s'y organisent sur un tapis minéral puis végétal qui règle les liaisons entre les différents corps de bâtiments d'une part, la ville, la rue, l’impasse, le paysage au sud et les parcelles à l’est ou la bande végétale existante se prolonge en limite. Un peu plus dégagé depuis la rue de Candy par le parti de démolition adopté, le collège s’affiche plus libre, bordé par un large parvis de transition qui adoucit son approche physique et visuelle en installant une véritable respiration urbaine profitant autant aux utilisateurs du collège qu’à ses riverains. Le parti architectural se veut respectueux de l’histoire du collège, de son site et de l’échelle de son environnement bâti dominé par l’habitat individuel. L’établissement prend ainsi la forme de plusieurs corps de bâtiment, installés autour d’espaces extérieurs plus ou moins ouverts qui s’enchaînent du nord au sud dans un gradient du plus urbain au plus intime et paysager. Ceux-ci empruntent tout d’abord, d’une façon hiérarchisée, aux compositions architecturales classiques : urbaine pour la cour d’honneur de l’entrée, rurale de cour de ferme pour celle de récréation et son préau, pour s’en affranchir ensuite en s’ouvrant largement au sud sur le paysage. A cette fragmentation de volumes qui interagissent entre eux, répond en contre point une accentuation de l’horizontal (auvent de l’entrée, préau de la cour, toiture terrasse de la restauration), qui tisse du lien entre les masses pour reformer un tout cohérent avec une certaine compacité équilibrée. Celle-ci traduit la répartition simple et fonctionnelle des espaces intérieurs et leur mise en relation rapide et évidente avec un plan qui propose des espaces restructurés dans un même souci qualitatif et de confort. En témoigne l’anoblissement du hall central bien contrôlé par la vie scolaire, agrandi, ouvert et lumineux, qui articule l’ensemble.

Localisation: 
Bracieux (18)
Département: 
41 Loire-et-Cher
Maître d'ouvrage: 
Conseil Départemental Loire-et-Cher
Rôle dans la maîtrise d'œuvre: 
Mandataire
Mission: 
Complète
Montant des travaux: 
4.93 M€
SHON PC: 
4000 m²
Date du concours: 
2017
Année de réception: 
2017
Type de travaux: 
Restructuration et extension
Référence: 
17.04