Unité de coordination psy-handicap - La Roche-sur-Yon (85) 2019

Prévue pour accueillir 24 lits pour patients souffrant d’un retard mental avec des troubles psychiatriques associés relevant du médico-social, cette nouvelle structure, veut favoriser une prise en charge de qualité, tant d’un point de vue médical et soignant, qu’éducatif et hôtelier. Ainsi, elle met en place un plan très lisible ou deux entités : Adultes d’une part, et Ados/Enfants de l’autre, s’adossent à un bloc compact de locaux communs. Elle se développe ensuite dans une logique d’économie et de fluidité de circulation qui favorise les communications et interfaces entre secteurs pour faciliter l’intervention du personnel, notamment la nuit, et la déambulation des patients selon un principe d’ouverture gradué du plan qui s’affiche contenant, mais non fermé. Fort d’une fonctionnalité intérieure rigoureuse dégageant une image positive, le projet propose une volumétrie à un simple RDC qui facilite son intégration au paysage existant, et à celui recomposé des jardins qui bordent les unités. Sur sa façade principale il affiche une image plus forte, dynamique et hiérarchisée, avec un marquage en creux de l’entrée vitrée qui est protégée et ainsi clairement identifiée. Il fractionne ensuite son bâti en deux ensembles, les espaces communs d’une part, les unités d’hébergement projetées dans le paysage de l’autre. Différenciés et hiérarchisés par la texture et la teinte des façades de chacun, ils mettent en place un jeu différencié et dynamique de la volumétrie générale. A la parure de béton matricé de type « pierre sèche » d’un ocre soutenu qui habille les locaux communs, répond une peau claire, enduite et calepinée de panneaux de résine sérigraphiés et/ou perforés sur le thème du végétal. Contrastes de teintes, de textures et de formes, peuvent ainsi s’associer ou encore se répondre. Le projet restitue ainsi dans un langage contemporain, une force de présence et de représentation assumée qui l’identifie. Il installe aussi une certaine « connivence » de teintes avec le végétal dans lequel il s‘insère en douceur mais aussi de forme avec le graphisme des panneaux persiennés sur le thème « revisité » du feuillage qui jouent le rôle de protection solaire ou encore de filtre visuel pour les chambres.


Localisation: 
La Roche-sur-Yon
Département: 
85 Vendée
Maître d'ouvrage: 
Centre Hospitalier Georges Mazurelle
Assistant maître d'ouvrage: 
A2MO Rennes
Rôle dans la maîtrise d'œuvre: 
Mandataire
Mission: 
Complète
Montant des travaux: 
3.29 M€
SHON PC: 
1660
Date du concours: 
2017
Année de réception: 
2019
Type de travaux: 
Construction neuve
Référence: 
16.16